1/4

Accueil > Le Pérou > Géographie

Informations générales

​Géographie

Le Pérou est situé dans la partie occidentale de l'Amérique du Sud, entre la ligne équatorienne et le tropique du capricorne, bordé à l'ouest par l'océan Pacifique et limitrophe de 5 pays:

L'Equateur au nord, la Colombie au nord-est, le Brésil à l'est, la Bolivie au sud-est et le Chili au sud.

situation du perou en amerique du sud
Superficie

 

1.285.216 km2

Rang mondial: 20ème

Rang en Amérique du Sud: 3ème

 

Le territoire se réparti en 3 zones distinctes:

Côte: 10% du territoire - 55% de la population

Andes: 30% du territoire - 32% de la population

Amazonie: 60% du territoire - 13% de la population

carte
La côte
oiseaux sur les iles de paracas

C'est une étroite bande qui s'étend le long de l'océan Pacifique, de 2.414 km de long et d'une largeur comprise entre 5 km (région d'Arequipa au sud) et 100 km (région de Piura au nord).

La côte péruvienne est un désert, l'un des plus arides au monde, hormis l'existence de vallées plus ou moins fertiles formées par 53 rivières qui descendent des Andes. Pourtant situé en zone tropicale, ce climat s'explique par la présence du courant de Humboldt provenant de l'Antarctique et remontant le long des côtes chiliennes et péruviennes. Ce courant froid empêche la formation de nuages de pluies. A l'est, l'immense Cordillère des Andes ne laisse pas passer les nuages depuis l'Amazonie.

Les Andes

 

C'est la chaîne de montagnes la plus jeune (formée durant le crétacé tardif il y a 70 millions d'années) et la plus longue du monde avec 7.500 km. Le terme "Andes" vient du mot quechua (langue des Incas) "Anti" qui désignait les habitants de cette région et que l'on retrouve dans le terme préhispanique "Antisuyo" qui désignait l'une des 4 zones de l'empire inca, le Tahuantinsuyo (l'Empire des 4 régions).

 

La Cordillère des Andes s'étend depuis le Cap Horn à l'extrême sud du Chili et de l'Argentine, formant une frontière naturelle entre ces 2 pays, traversant ensuite la Bolivie, le Pérou, l'Equateur, la Colombie et terminant au Venezuela pratiquement jusqu'à la mer des Caraïbes. 

Pisac dans la vallee sacree

Elle se réparti en plusieurs zones, les principales au Pérou sont:

Le Cordillère Blanche au centre du pays à 300 km au nord-est de Lima, la Cordillère Volcanique dans la région d'Arequipa, la Cordillère Orientale dans la région de Cusco et l'Altiplano (Plateau du Collao) où se trouve le lac Titicaca, une immense plaine d'altitude de 100.000 km2 (1/5 de la France) qui s'étend au sud du Pérou, en Bolivie, au nord de l'Argentine et du Chili.

 

Le point culminant du Pérou se trouve dans la Cordillère Blanche (département d'Ancash), le Huacarán – 6.768 m d'altitude – le 3ème plus haut d'Amérique après l'Aconcagua en Argentine (frontière avec le Chili) – 6.962 m – et le glacier Ojos del Salado (Argentine/Chili) – 6.891 m.

 

 

 

Le climat des Andes est plutôt aride dans sa partie occidentale le long de la bande côtière et subtropical dans sa partie orientale bordant l'Amazonie. La neige apparaît seulement à partir de 5.500 m d'altitude.

L'Amazonie
arbres en amazonie

C'est la partie la plus importante du pays (60% du territoire), mais aussi la moins peuplée avec un peu plus de 10% de la population totale.

L'Amazonie péruvienne est la région qui compte la plus grande biodiversité et endémisme (espèces uniques) de la planète grâce à la grande variété d'écorégions et de sols écologiques.

 

Elle compte 2 parties:

- La forêt basse (omagua) ou forêt primaire, c'est la partie la plus étendue, située entre 80 et 400 m d'altitude, avec un climat chaud et humide.

- La forêt haute (rupa rupa), située entre 400 et 1.500 m d'altitude, au climat frais.

Division géographique

 

La géographie du Pérou est tant complexe qu'en 1941, l'Institut Panaméricain de Géographie et histoire, a divisé le pays en 8 régions.

1 – Chala – entre 0 et 500 m d'altitude sur la côte.

2 – Yunga – entre 500 et 2.500 m, sur le versant occidental des Andes.

3 – Quechua – entre 2.500 et 3.500 m sur les 2 versants de la Cordillère.

4 – Suni – entre 3.500 et 4.100 m.

5 – Puna – entre 4.100 et 4.800 m (les hauts plateaux andins).

6 – Janca (Cordillère) – au-dessus de 4.800 m d'altitude.

7 – Rupa Rupa (haute forêt) – entre 500 et 1.500 m, sur le versant oriental limitant les Andes à l'Amazonie.

8 – Omagua (forêt basse) – la grande plaine amazonienne au-dessous des 500 m d'altitude. 

Fleuve Amazone

 

En 1996, le journaliste et explorateur polonais Jacek Palkiewicz dirigea une expédition multinationale pour déterminer l'emplacement de la source du fleuve Amazone près du mont Mismi dans le département d'Arequipa (premières investigations du Commandant Cousteau). La naissance du fleuve a été localisée sur les flancs du glacier Quehuisha (5.150 m d'altitude) dans le secteur appelé quebrada Apacheta

En juin 2007, une expédition péruano-brésilienne avec des chercheurs de l'IGN (Institut Géographique National) péruvien, de l'INPE (Instituto Nacional de Investigaciones Espaciales) et de l'ANA (Instituto Nacional de Aguas) brésiliens, a confirmé les recherches de Palkiewicz. 

fleuve amazone

Cette investigation a permit de calculer avec exactitude la longueur de l'Amazone et avec 7.062 km il dépasse de près de 400 km le Nil en Afrique (6.671 km) traditionnellement considéré comme le plus long au monde.

Le fleuve Amazone est non seulement le plus grand fleuve de la planète, mais il est également celui qui possède le plus grand débit, avec une moyenne de 209,000 m3 / secondes, plus important que les 7 autres fleuves au plus grand débit réunis (Congo, Ganges, Orénoque, Madeira, Yang Tzé, Negro et Rio de la Plata).

Comme la plupart des rivières et fleuves au Pérou, l'Amazone change de nom en fonction des régions qu'il traverse. Ainsi, il s'appelle successivement Apurímac, Ene, Tambo, Ucayali, il rejoint ensuite un autre grand fleuve péruvien  important le Marañón et à partir de la ville d'Iquitos il prend le nom d'Amazone pour se jeter dans l'océan Atlantique au Brésil.

Climat  

 

Avec ses trois grandes régions, côte désertique, Cordillère des Andes et Amazonie, le Pérou compte de nombreux climats différents. Etant un pays tropical, le climat général est plutôt tempéré avec peu de variations entre hiver et été.

Côte

Sur les 2.400 km le long du Pacifique, il ne pleut quasiment jamais, à Lima par exemple les précipitations annuelles moyennes sont de 7 mm par an (800 mm en France). Il tombe parfois la garúa, un crachin de quelques minutes, très rarement quelques heures, humidifie légèrement le sol. Les écarts de températures entre le jour et la nuit sont faibles.

Andes

Les caractéristiques principales de la Cordillère péruvienne sont l'absence de neige en-dessous de 4.000 m d'altitude et très rare entre 4.000 et 5.000 m, ainsi que les grands écarts de températures entre le jour et la nuit, il faut donc toujours prévoir un vêtement chaud durant les sorties journalières, car vers 16h00 / 17h00 la température chute rapidement de 10º ou 15ºC. Le soleil est présent toute l'année et les rayonnements UV sont très intenses. La saison des pluies se situe entre novembre et mars, les averses durent en général quelques heures. Le reste de l'année est sec.

Amazonie

Chaud et humide, c'est le temps général de la forêt tropicale, avec de fréquentes averses courtes et violentes, plus intenses entre décembre et mars. Les températures sont en général comprises entre 28º et 35ºC. 

Pourquoi ne pleut-il pas sur la côte péruvienne alors que le pays se situe dans une zone tropicale?

Le courant marin froid de Humboldt remonte depuis l'Antarctique en longeant les côtes chiliennes et péruviennes. La basse température de l'eau refroidit l'atmosphère ambiante ce qui ne permet pas une évaporation suffisante pour former des nuages de pluie, entrainant l'aridité du littoral et provocant un climat hivernal (de juin à octobre) doux, humide et gris. Par contre, ces eaux froides amènent à la surface une quantité énorme de plancton, ce qui explique pourquoi le Pérou a les eaux les plus poissonneuses au monde.

Un phénomène étrange se produit en Amazonie une dizaine de fois durant l’hiver austral de juin à septembre, les « friajes ». Ce sont des vagues de froid provenant généralement de l’Atlantique sud, la plupart du temps peu perceptibles. Elles peuvent néanmoins faire chuter brusquement la température et on peut être surpris de se retrouver avec moins de 10°C en pleine journée pendant un ou deux jours, voire une semaine.

Le Niño

Les pêcheurs péruviens ont baptisé ce phénomène "niño" en référence à l'enfant (niño) Jésus, car il se produit toujours à l'époque de noël.

Phénomène climatique cyclique (tous les trois ou quatre ans) dans le nord du Pérou, il est provoqué par un courant marin chaud provenant de l'équateur qui se superpose au courant froid de Humboldt provenant de l'Antarctique. Le niño affecte alors le climat de cette région et déclenche des pluies dans le désert. Il influence également le climat mondial en provocant des sécheresses par exemple. 

Le phénomène est généralement peu important, mais tous les 15 ans environ le niño sera qualifié de très fort: en 1982/83, puis 1997/98, il a entrainé des inondations dans le désert du nord Pérou, en Bolivie, Equateur, Mexique, Etats-Unis, déclenché une grande sécheresse dans les Andes du sud, Afrique du Sud, Asie et Australie, une baisse de température en Amazonie et une recrudescence des ouragans dans le Pacifique.

Tous les millénaires surgit un "méga niño" catastrophique qui selon plusieurs théories expliquerait la disparition de certaines civilisations comme celles des Nazca par exemple.

Géologie

 

Le Pérou est situé à la jonction de 2 plaques tectoniques, la plaque continentale sud-américaine et celle de Nasca (dans le Pacifique).

La plaque de Nasca glisse sous la plaque continentale à une vitesse de 10 cm / an, ce qui a provoqué la formation de la Cordillère des Andes il y a 70 millions d'années. 

C'est un pays hautement sismique et compte certaines régions volcaniques principalement au sud. Le Pérou fait partie de la Ceinture de Feu du Pacifique.

Le Pérou

 
 
 
 
 
 
 
 
 
produit naturel mal altitude transports
cermal-editions