ecrivez-nous
1/4

Accueil > Le Pérou > Histoire > Cultures pré-incas

Informations générales

Les cultures pré-incas

Le Pérou ce n’est pas uniquement les Incas. En effet, la plus fameuse civilisation d’Amérique du Sud, ne représente que trois siècles d’histoire et l’Empire Inca lui-même, moins d’un siècle.

 

Chronologie des principales civilisations pré-Incas du Pérou:

produit naturel mal altitude transports
Caral – Supe 

3.000 à 1.600 av. J.C.

 

Sur la côte à 200 km au nord de Lima –  C’est la première civilisation du continent américain, composée d’une société structurée et organisée. La cité de Caral encore mal connue est actuellement étudiée par les archéologues et ouverte au public depuis 2006. On sait seulement que Caral était une civilisation pacifique, religieuse et agricole. 

la premiere civilisation d'amerique
Tiahuanaco ou Tiwanaku 

1.500 av. J.C. à 1.200 ap. J.C.

systemes d'irrigation sur l'altiplano

C’est la grande civilisation pré inca de l’Altiplano au sud du Pérou, en Bolivie et au nord du Chili. Les restes archéologiques les plus importants sont le centre urbain et religieux de la capitale située côté bolivien à 20 km au sud du lac Titicaca. Les Tiwanakus se sont spécialisés dans l’agriculture d’altitude (4.000 m) comme la pomme de terre, le quinoa, la coca, etc. Pour lutter contre le climat rude sur ces hauts plateaux, ils ont mis au point les "waru waru", d’ingénieuses terrasses surélevées entourées de canaux qui avaient deux fonctions: 

éviter les inondations et créer un microclimat en les remplissant d’eau qui chauffait avec les rayons du soleil la journée pour restituer cette chaleur durant la nuit et éviter ainsi le gel. Les Tiwanakus étaient également de grands constructeurs et leurs temples en pierre ont inspiré les Incas qui ont considérablement amélioré et parfait leurs techniques par la suite.

Chavín

1.000 à 200 av. J.C.

 

Située sur la côte et dans les Andes, la civilisation Chavín a étendu son territoire sur 1.000 km, de l’actuelle ville de Chiclayo (780 km au nord de Lima), à Ica (300 km au sud de la capitale). Sa capitale Chavín de Huántar (3.180 m d’altitude) se trouve à 100 km à l’est de la ville de Huaraz (410 km au nord de Lima) et a été inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco en 1985.

civilisation chavin
Paracas 
les plus beaux d'amerique

700 av. J.C. à 100 ap. J.C.

 

Cette civilisation de la Côte (sud de Lima) est réputée pour avoir confectionné les plus fins et les plus beaux tissus d’Amérique. Les Paracas étaient aussi spécialisés dans les trépanations crâniennes pour pratiquer des opérations chirurgicales et également dans la déformation de crânes dans un but esthétique ou pour se différencier socialement.

Moche ou Mochica

300 av. J.C. à 800 ap. J.C.

 

Côte nord du Pérou. Les Moches (prononcer motché) sont considérés comme les meilleurs céramistes de l’ancien Pérou. Leurs poteries d’un incroyable réalisme représentaient aussi bien des divinités que des hommes, animaux, plantes et scènes de la vie courante, en particulier les "huacos eróticos", le kamasoutra péruvien. Les Mochicas étaient aussi de grands cultivateurs et avaient construits d’ingénieux canaux d’irrigation et des réserves d’eau dans le désert. Au niveau architectural, les impressionnants temples Huaca del Sol et Huaca de la Luna (près de Trujillo) furent leurs constructions maitresses. Les Mochicas seraient également les précurseurs du surf et on peut encore voir aujourd’hui les pêcheurs affronter les vagues enfourchant leurs "caballitos de totora" (petits chevaux de roseau). A noter que la tombe du Señor de Sipán, la plus grande découverte archéologique de ces 30 dernières années (en 1987), date de l’époque Moche.

civilisation moche
Pucará 

100 av. J.C. à 300 ap. J.C.

 

Installés au nord du lac Titicaca, les Pucará ont été les précurseurs de l’élevage des camélidés et de la culture d’altitude sur l’altiplano, reprise par les Tiahuanacos.

Nasca ou Nazca

100 à 650 ap. J.C.

 

Les trois grandes caractéristiques de cette civilisation de la côte (450 km au sud de Lima) sont la qualité et la finesse de ses céramiques, ses systèmes d'irrigation en plein désert et bien sûr les dessins tracés dans le désert seulement visibles depuis un avion, les fameuses lignes de Nasca dont on ne connait toujours pas la signification. Les archéologues ne savent pas exactement la raison de la disparition des Nasca, une des hypothèses serait un méga phénomène du "niño" qui aurait affecté totalement le climat en provoquant des inondations. 

nazca
Lima 
lima san isidro

100 à 700 ap. J.C.

 

A la même époque que les Nazca, cette civilisation se caractérise par la construction d’énormes pyramides qui sont encore visibles dans la capitale, les manteaux recouverts de plumes que portaient les dignitaires et leur habileté pour pêcher des poissons de profondeurs.

Wari ou Huari 

600 à 1.200 ap. J.C.

 

Cette culture se développe au moment de l’apogée Tiahuanaco et au nord de celle-ci. Peuple religieux et guerrier, on considère Huari comme le premier véritable empire d’Amérique du sud, étendant son territoire depuis la région de Cusco jusqu’au nord du pays (1.500 km de long), aussi bien dans les Andes que sur la côte, la capitale se situait à côté de la ville actuelle d’Ayacucho (560 km au sud-est de Lima). Ils nous ont laissé de nombreux sites importants comme Pikillacta (la ville des puces) près de Cusco.

la ville des puces wari
Lambayeque ou Sicán 

700 à 1.400 ap. J.C. 

couteau de sacrifice lambayeque

Côte nord du Pérou (actuelle ville de Chiclayo) – A la disparition des Mochicas, suite probablement à un phénomène dévastateur du "niño", le Roi/Dieu légendaire Naylamp surgit de l'océan pour amener la paix et la prospérité dans la région. Il avait avec lui une représentation en pierre d'une idole, Yampayec (qui a donné le nom à cette civilisation). Les Sicán se révélèrent de véritables maitres en joaillerie et leur pièce maitresse reste le "Tumi", ce couteau de sacrifice à l’effigie de Naylamp dont on trouve des reproductions dans tous les marchés artisanaux et bijouteries. Plus tard, les Incas s’approprièrent le Tumi. Les Lambayeques ont aussi perfectionné les systèmes d'irrigation déjà très ingénieux des Mochicas et furent ainsi de prospères agriculteurs, principalement en maïs et coton.

Cette civilisation a laissé de grandes constructions en adobe (briques de terre crue séchée au soleil) autour de l'actuelle Chiclayo, comme les sites de Batán Grande, 17 pyramides de plus de 30 m de haut et Túcume avec 26 pyramides et temples. 

Chachapoyas

800 à 1.475 ap. J.C.

 

Situé à la limite entre les Andes et l'Amazonie au nord du Pérou.

On connait très peu de choses sur les Chachapoyas ou "Guerriers des Nuages", si ce n’est qu’ils ont été conquis par les Incas après de longues et difficiles campagnes militaires. Gardant rancune à leurs envahisseurs, ils se révoltaient régulièrement et ont fait partie de ces peuples soumis qui se sont alliés aux Espagnols pour faire chuter l’empire Inca. Ils ont laissé quelques grandes œuvres et en particulier la citadelle de Kuélap, une immense forteresse composée de 400 constructions et entourée de murs de 20 m de haut.

chachapoyas
Chimú 

1.100 à 1.400 ap. J.C.

chanchan chimu trujillo

Côte nord du Pérou. À la fin du règne de l’empire Wari, une petite communauté de la région de Moche (sud de Trujillo – 560 km au nord de Lima) commence à se développer. Ils vont très rapidement conquérir de vastes territoires principalement vers le nord pour former un des plus grands royaumes de l’ancien Pérou avec pour capitale Chan Chan, la ville en adobe (terre séchée) la plus grande du monde. Les Chimus ont probablement été vaincus par les Incas au XVe siècle.

 

Cette civilisation se caractérise par leur maitrise de l’agriculture intensive, la céramique et la métallurgie.

Le Pérou

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
pharmacies mifarma perou
pharmacies inkafarma perou
cermal-editions