ecrivez-nous
1/4

Accueil > Le Pérou > Culture > Musique et danses

Informations générales

Musique et danses

Instruments typiques

La musique ancestrale péruvienne nous a laissé des instruments tels que :

Quena

C'est un type de flûte originaire de l'altiplano. A l'origine elle était faite en os et actuellement en bois ou roseau.

Zampoña ou flûte de pan

Egalement originaire des Andes, c'est le son typiquement péruvien Elle est composée d'un ensemble de tubes de différentes tailles, fabriquée en bois ou roseau.

Ocarina

Petit instrument à vent originaire d'Amérique du Sud et utilisée aussi bien par les Mayas que les Incas. Au Pérou elle a la forme d'un oeuf aplati, réalisée en terre cuite et généralement décorée de dessins typiquements andins aux couleurs vives.

Please reload

Par la suite se sont développés d'autres instruments musicaux:

Cajón

C'est une caisse en bois avec un trou sur la face postérieure, que le musicien chevauche et frappe avec la paume des mains. C'est instrument est d'origine afropéruvienne.

Charango

Mini guitarre à 10 cordes, elle était autrefois faite avec la carapace d'un tatou, interdit aujourd'hui pour être un animal en voie d'extinction.

Cajita

Instrument de percussion rythmique développé au Pérou et il fait partie de l'identité des communautés afropéruviennes de la côte centrale. La cajita a été déclarée patrimoine national du Pérou en 2007.

Please reload

Musique andine

Il existe au Pérou une immense variété de chansons et danses, aussi bien sur la côte, que dans les Andes et en Amazonie. Les plus connues:

El Cóndor pasa

 

La chanson péruvienne la plus fameuse est le thème principal d’une opérette composée en 1913 par le compositeur péruvien Daniel Alomía Robles né à Huánuco (Andes centrales) et fils d’un immigré français. Cette chanson, déclarée Patrimoine Culturel de la Nation en 2004, a été popularisée par le célèbre duo nord-américain Simon & Garfunkel qui achetèrent en 1965 les droits d’auteurs au groupe péruvien "Los Incas" qui se produisait dans le même théatre de "l'est parisien".

Huayno

 

Danses et thèmes très populaires dans les Andes.

Cumbia peruana

 

Fusion de la cumbia colombienne, rock et huayno.

Diablada

 

Danse typique de Puno avec une musique entrainante, des masques gigantesques et des vêtements très colorés, symbolisant la bataille permanente entre le diable et les anges.

Huaylas

 

Danse vivante des Andes caractérisée par un tapement énergique des pieds sur le sol.

Musique de la côte

Marina norteña

 

Déclarée Patrimoine Culturel de la Nation en 1986, il s’agit d’une danse rythmée de couples, chacun tenant un mouchoir blanc. La femme est pieds nus, impressionnante de grâce et de coquetterie, face à l’homme très galant tenant un chapeau aux larges bords. Les deux se courtisent frénétiquement et les pas sont très techniques, rappelant parfois la danse des chevaux dans un spectacle équestre, puisque la marinera est souvent étroitement liée avec le "caballo de Paso".

Il existe des variantes comme la marinera limeña plus lente et gracieuse et la marinera serrana au caractère mélancolique.

Valse créole ou valse péruvienne

 

C’est une adaptation de la valse européenne accompagnée par la guitare et le cajón (caisse en bois), avec un rythme rapide. La valse péruvienne a été très célèbre dans toute l’Amérique latine entre les années 30 et 50 et Edith Piaf l’a popularisé dans le monde entier avec la fameuse chanson « la foule », composée par un Argentin, Ángel Cabral.

Musique afro péruvienne

 

Très populaire de Lima à Nasca dont l’instrument emblématique est le cajón.

Danses d'Amazonie

La plus grande forêt au monde n'échappe pas au folklore et chaque fête est agrémentée de musiques et danses très rythmées, aux sons des flutes et tambours. Les deux principaux thèmes sont l'hommage rendu aux animaux de la forêt, plus particulièrement le boa et l'anaconda, ainsi que les danses guerrières commémorant les disputes territoriales entre tribus. 

La célébration la plus importante en Amazonie péruvienne est la fiesta de San Juan à la fin du mois de juin. 

Visitez ce superbe site : Danzas de la selva del Perú 

Musique classique

Juan Diego Flórez

 

Ténor reconnu internationalement, il est l’un des meilleurs chanteurs d’opéra au monde, présenté comme son propre successeur par Luciano Pavarotti et considéré par Placido Domingo comme "le plus grand ténor léger de tous les temps".

Ima Sumac

 

“Quelle beauté” en quechua – son vrai nom était Zoila Augusta Emperatriz Chávarri del Castillo, elle se proclamait descendante de l’Inca Atahualpa (le dernier empereur qui fut assassiné par les Espagnols en 1533), ce qui a été confirmé par le gouvernement péruvien en 1946.

 

Chanteuse d’opéra de grande renommée dans les années 50, elle était fameuse pour son registre vocal hors du commun, pouvant passer 5 octaves depuis un Mi2 à Mi7, du soprano au baryton. Elle était la seule à pouvoir atteindre le gazouillement d’un oiseau.

 

Ima Sumac a son nom gravé sur Hollywood boulevard et elle décède le 1er novembre 2008 à Los Angeles. 

Musique actuelle

Eva Ayllón

 

María Angélica Ayllón Urbina est la meilleure interprète de valse créole et musique afro-péruvienne. 

Gianmarco

 

Le chanteur compositeur péruvien le plus connu depuis 20 ans a vendu des milliers de disques et compose également pour de nombreux artistes réputés comme Marc Anthony, Cristian Castro, Alejandro Fernandez, Gloria Estefan, etc. Gianmarco compose des ballades.

Pedro Suárez Vértiz

 

Musicien qui fusionne le rock avec la pop et même la musique folklorique.

Libido

 

C’est le groupe de rock le plus à la mode actuellement, gagnant des prix MTV Amérique Latine en 2002 et 2003.

Mar de Copas

 

Groupe de rock romantique considéré comme "bande culte" depuis près de 20 ans.

Le Pérou

 
 
 
 
 
produit naturel mal altitude transports
pharmacies mifarma perou
pharmacies inkafarma perou
 
cermal-editions

© 2014 by CERMAL-EDITIONS

Lima - Peru