1/4

Accueil > Tourisme > Que visiter > Route Puno Cusco

Découvrir le Pérou

Route de Puno à Cusco

Le trajet qui rejoint le lac Titicaca à la cité impériale peut se faire en train touristique le lundi, mercredi et samedi, parcourant les 350 km en 10 heures avec un seul arrêt de 15 mn au col de La Raya. Le trajet est reposant, les paysages sont superbes, le repas digne d’un restaurant haut de gamme et les tarifs élevés.

 

Le voyage en bus touristique permet de visiter des sites très intéressants.

produit naturel mal altitude transports
Pucará
statue pre inca

Entrée au musée: S/.5,50 - US$1,50 - 1.20€

A 64 km de Juliaca (1 heure) ce petit village était le centre de la civilisation Pucará. On y trouve les ruines d’une pyramide cérémoniale et un petit musée exposant les pièces archéologiques, principalement des céramiques et de nombreuses pierres taillées représentant les divinités.

Toritos de Pucará 

C’est ici que les artisans fabriquent les petits taureaux en céramique qu’on retrouve sur beaucoup de toits de maisons dans les Andes du sud. Ils vont toujours par pair et symbolisent l’abondance, la prospérité et la protection du foyer.

petits taureaux sur les toits des maisons
Col de La Raya
artisants

Col à 4.335 m d’altitude qui délimite la frontière entre les départements de Puno et Cuzco. Au milieu de nombreux stands d’artisanat, on aperçoit le magnifique glacier Chimboya (5.489 m) qui malheureusement fond très rapidement comme beaucoup au Pérou et dans le monde. C’est ici que la rivière Vilcanota prend sa source. Plus loin, elle change de nom pour Urubamba ou la Rivière Sacrée qui passe dans la Vallée Sacrée, contourne Machu Picchu et se jette dans le fleuve Ucayali qui lui-même changera de nom au nord du pays pour devenir l’Amazone

Raqchi

Entrée: S/.10 - US$2,50 - 2,20€

Site archéologique inca, ce complexe avait trois fonctions: religieuse, administrative et militaire. Un impressionnant mur de 20 m de haut et 92 m de long était la partie centrale d’un temple dédié à Viracocha le Dieu Créateur. On y trouve également les autels de sacrifice. Un peu plus loin, des constructions circulaires, les Colcas, servaient à emmagasiner les aliments pour les conserver et les distribuer à la population en cas de catastrophes naturelles et de guerres. Raqchi était situé sur le Qapac Ñan, le chemin inca, et servait de contrôle entre le plateau de Collao (altiplano) et la capitale Cuzco.

complexe inca
Route interocéanique

A 5 mn de la petite ville d’Urcos, dans le village de Muñapata (50 km avant Cusco), commence la toute nouvelle "carretera interoceánica" terminée en 2011 et qui relie l'océan Atlantique au Pacifique en traversant les Andes et l'Amazonie. Aujourd’hui, il faut 8 à 9 heures pour relier Cuzco à Puerto Maldonado en Amazonie (524 km), alors qu’auparavant il fallait entre 2 et 3 jours par une piste en mauvais état. La route continue ensuite vers Iñapari à la frontière brésilienne (230 km). Depuis la frontière, on peut rejoindre les grandes villes brésiliennes comme Brasilia, Rio de Janeiro, etc...

Depuis Cuzco, on rejoint Nazca en 14 heures (660 km) et Lima en 20 heures (1.111 km).

 

Deux autres branches rejoignent le port de Matarani en passant par Arequipa ou le port d'Ilo en passant par Puno.

ocean pacifique atlantique
perou bresil
Andahuaylillas
andahuaylillas

Entrée: S/.10 - US$2,50 - 2,20€

Ce village colonial pittoresque est à moins d’une heure de Cuzco. Sur la place centrale bordée de pisonay, de grands arbres aux fleurs rouges, trône une église insolite surnommée la Chapelle Sixtine de l’Amérique en raison des remarquables fresques sur les murs et de son plafond très coloré. On y trouve aussi de merveilleux tableaux de l’école cusquénienne récemment restaurés, d’autels en bois sculptés et beaucoup de dorures à l’or fin.

Avant d'arriver à Cusco

Les villages qui se suivent pendant les 40 derniers kilomètres ont tous leurs particularités.

 

Piñipampa 

2 mn après Andahuaylillas, c’est la fabrique de tuiles de Cuzco, on aperçoit les fours des artisans le long de la route.

 

Rumicolca

A 10 mn d’Andahuaylillas on peut voir un énorme mur presqu’au bord de la route qui date de l’époque Wari (an 1.000). C’était en fait un aqueduc qui alimentait la ville voisine de Pikillaqta.

Plus tard, les Incas ont parachevé l’ouvrage avec des pierres finement taillées et l’ont utilisé comme porte de contrôle pour l’entrée à la capitale.

porte d'entree a cuzco

Pikillaqta  

Entrée incluse dans le Boleto Turístico

A 30 km de Cusco (45 mn), ce complexe est pré inca, construit à l’apogée de la culture Wari vers l’an 1.000. C’était un centre urbain et cérémonial dont le nom signifie la Ville des Puces pour ses nombreuses petites constructions qui ne dépassaient pas 4 m2 et qui semblaient faire partie d’une garnison militaire.

 

Oropesa 

Ce village s’enorgueillit d’être la capitale nationale du pain et les boulangeries locales, les fournisseurs de la ville de Cuzco.

 

Tipón  

Entrée incluse dans le Boleto Turístico

A 25 km de Cusco (30 mn), ce magnifique complexe de terrasses a probablement servit comme laboratoire de produits agricoles aux Incas. Son ingénieux système de fontaines et canaux d’irrigation parfois souterrains lui a valut le titre de Merveille de l’Ingénierie Civil par l’association des Ingénieurs Civils des Etats-Unis.

Hormis son site archéologique grandiose, Tipón s’est spécialisé dans les cuyerías, ces restaurants qui préparent le cuy (prononcer couille!) al horno ou cochon d’inde au four.

 

Saylla 

Ici c’est le paradis des chicharronerías, des restaurants servant le chicharrón, du porc grillé et de la couenne de porc frite dont d’énormes morceaux sont exposés dans des cages en verre sur les trottoirs.

Tourisme

 
 
 
 
 
 
cermal-editions